dallage

dallage

Recouvrement du plan à l’aide de figures (comme des polygones) agencés de telle sorte qu’il n’y ait aucun espace libre entre les figures, ni superposition de figures.

Recouvrement d’une surface plane ou d’une région à l’aide de figures géométriques placées de façon à ne laisser aucun espace et n’avoir aucune superposition entre elles.

Le recouvrement d’un espace tridimensionnel porte le nom de pavage.

Propriété

À titre de polygones réguliers, seuls les triangles équilatéraux, les carrés, les hexagones, les octogones et les décagones peuvent être disposés autour d’un sommet et combinés de différentes façons; ils permettent de daller le plan et ce de 15 façons différentes.

Exemples

Voici un dallage périodique à l’aide de carrés et de rectangles :

Voici un dallage obtenu par des rotations et des réflexions d’un même motif :
Dallage constitué uniquement d’hexagones réguliers :
dallade_hexagones