Amalie Emmy Noether

Amalie Emmy Noether

Mathématicienne et physicienne allemande qui a révolutionné les théories des anneaux, corps et algèbres.

Amalie Emmy Noether (1882 – 1935)

De 1908 à 1919, après avoir achevé sa thèse de mathématique, elle travaille bénévolement à l’Institut de mathématiques à Erlangen, en Bavière, période pendant laquelle elle s’intéresse à la théorie des invariants algébriques et des corps de nombres. Admise par la suite comme maître de conférence à cette même université, elle amorce des travaux qui vont changer la face de l’algèbre et s’inscrire comme essentiel dans la mouvance des mathématiques modernes. En 1933, alors qu’elle est universellement reconnue pour ses connaissances de l’algèbre et pourtant interdite de travail universitaire par le régime nazi, elle émigre en Pennsylvanie, aux États-Unis. Durant cette dernière période de sa vie, elle publiera les résultats de ses recherches sur les algèbres non commutatives et les nombres hypercomplexes.

Note historique

Pendant son séjour aux États-Unis, Emmy avait présenté des lectures à l’Institut pour les Études supérieures de Princeton. Elle est décédée en 1935, à l’âge de 53 ans, à la suite de complications résultant d’une chirurgie pour un kyste ovarien. Dans une lettre adressée au New York Time, Albert Einstein la décrit comme « le génie créatif le plus significatif que l’on ait connu depuis que les femmes ont eu accès aux études supérieures ». Amalie Emmy Noether est reconnue parmi les plus grands mathématiciens et mathématiciennes du XXe siècle.