coordonnées d’un point

coordonnées d’un point

n-uplet formé de nombres, de lettres ou des deux qui servent à déterminer la position de ce point dans un système de repérage dans un plan, tel qu’un tableau, un graphique cartésien, ou dans l’espace, tel qu’un système de coordonnées polaires.

Dans un système de coordonnées cartésiennes d’un plan où les coordonnées sont formées de couples de nombres, le premier élément réfère à la position horizontale et le second élément réfère à la position verticale.

Dans un système de repérage dans un plan tel que celui utilisé sur une carte géographique ou une carte routière, un jeu d’échecs, de dames ou de bataille navale, les coordonnées d’une case sont formées d’une lettre et d’un nombre; dans ce cas, la première coordonnée peut représenter la position verticale ou la position horizontale, et l’autre coordonnée indique l’autre position.

Exemples

Dans cette illustration, l’aéroport de Montréal se trouve en E-1 :