base d’un solide géométrique

base d’un solide géométrique

Face particulière d’un solide identifiée à des fins de mesure ou de définition.

Certains solides n’ont pas à proprement parler de base particulière.  C’est le cas notamment de la sphère, de la plupart des solides platoniciens, des bipyramides, etc.

Exemples

  • Dans cette illustration, le polygone sur lequel repose chacune des faces latérales triangulaires est appelé la base de la pyramide.  Ici, il s’agit d’un pentagone. La pyramide sera alors dite pentagonale.
  • Dans cette illustration, c’est un disque de rayon r qui définit la base du cylindre.