probabilité expérimentale ou fréquentielle

probabilité expérimentale ou fréquentielle

La probabilité expérimentale d’un évènement A d’une expérience aléatoire est le rapport entre le nombre de fois que cet évènement A se réalise et le nombre de fois que l’expérience a été réalisée.

Sur un nombre relativement grand d’essais, la probabilité expérimentale ou fréquentielle d’un évènement tend à se rapprocher de plus en plus de la probabilité théorique de l’évènement.

Note didactique

Dans de nombreux cas d’expériences concrètes, l’ensemble des résultats possibles n’est pas connu et encore moins le nombre de résultats favorables à la réalisation d’un évènement particulier. D’où la nécessité d’effectuer le plus grand nombre possible d’essais.
Par exemple, imaginons une entreprise qui a demandé à ses clients et amis de déposer un exemplaire de leur carte d’affaires dans une boite en vue d’y effectuer le tirage d’une croisière pour deux personnes. Au moment du tirage, on ne connait pas le nombre de cartes qui ont été déposées dans la boite ni l’origine de ces cartes. Si on s’intéresse à la probabilité de tirer au hasard la carte d’affaires d’un femme œuvrant dans le domaine de la fleuristerie, il est assez évident qu’on ne dispose d’aucune information pour déterminer ce nombre. Toutefois, en faisant plusieurs tirages dans la boite, on s’approchera de plus en plus de la probabilité réelle et ce n’est qu’après avoir vidé entièrement la boite de tous ses résultats possibles que l’on aura une réponse exacte.