centre de symétrie d’une figure géométrique

centre de symétrie d’une figure géométrique

Point tel que tous les points de la figure soient deux à deux symétriques par rapport à ce point.

Le centre de symétrie d’une figure est ainsi le centre d’une symétrie centrale qui applique cette figure sur celle-même.

Exemples

  • Chaque extrémité d’un segment dont les extrémités sont sur le pourtour du polygone et qui passe par le centre O de ce polygone régulier est à égale distance du point O. Le centre O est ainsi le centre de symétrie de la figure.

    Un hexagone régulier a un centre de symétrie, mais un pentagone régulier n’a pas de centre de symétrie.
  • Le point de rencontre des diagonales d’un parallélogramme est le centre de symétrie du parallélogramme. Dans cette figure, les points A et C sont symétriques par rapport au centre E :

  • Le centre d’une sphère est aussi son centre de symétrie.

sphère

  • Un trapèze isocèle n’a pas de centre de symétrie, s’il n’est pas un rectangle. Les points A et C ne sont pas symétriques par rapport au point E de rencontre de ses diagonales :